La  maquette représente un missionnaire arrivant dans un camp de chasse amérindien.
La   maquette mesure 23 pouces de long, 12 pouces de large et de 12 pouces de haut.
CETTE MAQUETTE EST INCORPORÉE DANS LA MAQUETTE LA PLUS GROSSE AU MONDE 
Elle possède une boîte de plexiglass pouvant la protéger de la poussière et la protéger également lors d'exposition, on peut l'enlever.
Un texte explicatif accompagne cette maquette.

Prix suggéré

0,00$

Texte historique

Les missionnaires sont présents depuis le début de la colonie. Ils ont marqué l'histoire de la Nouvelle-France. La religion se présente comme la base la plus solide du nouvel édifice français en cette terre d'Amérique, l'apostolat religieux comme le vrai but de la colonisation. Les Jésuites ont fournis la cohorte la plus nombreuse et active des missionnaires . Ils ont bâtis des missions à l'intérieur du  continent. Plusieurs missionnaires sont les précurseurs de nouvelles expéditions. Le père Albanel fait deux voyages à la Baie d'Hudson. Le père Marquette a découvert le Mississipi avec Joliet. Ils sont souvent les premiers émissaires de notre civilisation face à des rencontres avec des nouvelles nations amérindiennes. Ils ont également relaté leur vécu, enseigné, étudié les plantes, apprit et rédigé les langues amérindiennes. Ils ont partagé le vécu des amérindiens, parfois leur vie était en danger selon les réactions de leurs hôtes ( celui des chamans, face aux épidémies et famines). Certains amérindiens se convertissent masi cela demeure rare. Plusieurs de ses missionnaires sont morts torturés (Brébeuf, Lalemant, Goupil, Jogues...). Ils sont morts martyrisés en vrai messager de leur foi.
références; L'église de Québec au coeur de notre histoire , chrétiens et chrétiennes au Québec, d'André Lamoureux et Histoire du Canada de Guy Laviolette pour les classes de 5e année