Cette maquette représente l'extérieur de la chapelle de Tadoussac, une des plus vieille du pays.
La maquette mesure 17 pouces de long, 13,5 pouces de large et de 16 pouces de haut.
ELLE EST INCORPORÉE DANS LA PLUS GROSSE MAQUETTE AU MONDE SUR LA NOUVELLE-FRANCE 
Elle possède également une boîte de plexiglass la protégeant de la poussière et utile lors des expositions.
 

Prix suggéré

0,00$

Texte historique

La France venait de vivre, depuis quelques décennies, une histoire tumulteuse face à la religion. La France était divisée entre les catholiques et les huguenots ( protestants) . On décida sous Richelieu que la Nouvelle-France devait seulement être colonisée par des catholiques, néanmoins certains huguenots étaient tolérés dans les affaires de la colonie. Dès le début de la colonie , des missionnaires étaient envoyés pour évangiliser les amérindiens . Mais pour cela une colonie était nécessaire pour ce dessein comme affirmait Champlain devant Louis XIII ; Le seul et unique moyen d'y faire connaître le nom du vrai Dieu et d'y établir la religion chrétienne. Dans chaque village , on érigeait une chapelle. Cette maquette correspond à l'extérieur de la chapelle de Tadoussac du début de la colonie. Les religieuses représentées sont de la conségration de Notre-Dame (Marguerite Bourgeois) qui se consacraient à l'éducation des garçons et des filles, elles s'occupaient également d'instruire des jeunes amérindiennes.
Références; Histoire du Canada par Paul-Émile Farley et Gustave  Lamarche, La vie quotidienne en Nouvelle-France, Le Canada de Champlain à Montcalm de Raymond Douville et de Jacques -Donat Casanova. Nouvelle-France Canada Québec de Bouchar-Lagassé. Mon histoire de François Charbonneau et cie.