La maquette représente un village améridindien de type iroquoien.
Cette maquette possède une boîte en plexiglass pouvant la protéger de la poussière et lors des expositions, on peut l'enlever.
Elle mesure 24 pouces de long, 23 pouces de large et de 12 pouces de haut.
VENDU
Un texte explicatif accompagne cette maquette.
 

Prix suggéré

0,00$

Texte historique

Les nations amérindiennes de l'Amérique du Nord-Est se divisaient en deux familles distinctes; alconquienne et iroquoise. Le groupe alconquien se composait de nomades . Ils vivaient dans des tentes légères et faciles à transporter. La famille iroquoise se composait des peuples Mohawks, Onéidas, Onondagas,Cayugas et Sénécas. Les Hurons étaient un peuple proche des iroquois par leur mode de vie et leur langue. La famille iroquoise et la nation Huronne étaient des peuples sédentaires. Ils s'installaient à un endroit et pratiquaient une agriculture qui se composait principalement de citrouilles, de mais, de fèves. La pèche et la chasse sont complémentaires à cette alimentation. Ces peuples se regroupaient dans des villages fortifiés à l'abri des ennemis, Ces fortifications comprenaient une palissade renforcée par des pieux à l'extérieur et d'autres pieux de l'intérieur. Un chemin de ronde en bois permettait d'observer les ennemis et de les attaquer au besoin, on y plaçait des tas de pierre pour s'en servir en cas d'attaque. L'intérieur de la bourgade comprenait plusieurs maisons-longues contenant plusieurs familles. Les tâches selon les sexes étant réparties, la femme s'occupait de l'agriculture, de la cueilette, de préparer la nourriture et du soin aux objets, l'homme s'occupait de faire la guerre , de la chasse et de faire certains travaux lourds.
références; La vie quotidienne des indiens du Canada par R.Douville et J-D.C. , Le Canada au temps des envahisseurs par Robert McGhee et Héritage du Canada , sélection du Reader's Digest.